Sujet du mémoire

LES FORMATIONS HYBRIDES COURTES DANS LA FORMATION CONTINUE DES ENSEIGNANTS.
Sous quelles conditions ce type de dispositif peut-il s’avérer pertinent ?

Le choix du thème de mon mémoire découle de mon parcours professionnel. Ingénieur en informatique puis professeur de école, j’ai toujours été soucieuse de voir dans quelle mesure les TICE pouvaient s’intégrer dans les scénarios pédagogiques que j’élaborais en classe.

Les attentes et pressions institutionnelles sont fortes dans ce domaine mais les pratiques pédagogiques ne suivent pas. L’une des difficultés à l’utilisation pédagogique du numérique en classe reste la formation des enseignants. Former au numérique par le numérique représente une réponse qui semble logique et pertinente. C’est la réponse aujourd’hui apportée par l’institution. Je me suis donc intéressée aux formations hybrides de la formation continue des enseignants. Mon stage au CRDP de Montpellier a bien sûr alimenté ma réflexion.

Les conditions de ces formations hybrides ne sont pas exactement celles du cadre général de ce type de dispositif. Elles sont courtes, voire très courtes (d’une demi-journée à quelques jours), non certifiantes pour la plupart d’entre elles et s’adressent à un public souvent perçu comme difficile et résistant à ce changement. Quelles sont donc les conditions nécessaires pour assurer le succès de ces nouveaux dispositifs ?

Advertisements

Une réflexion au sujet de « Sujet du mémoire »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s