Module 4 : Objectifs d’apprentissage

Le Module 4 d’eLearn2 parle donc de l’essentiel les objectifs et la motivation : comment motiver ses étudiants pour qu’ils apprennent ? Nous allons devoir définir de manière explicite et précise nos objectifs (en réponse aux apprenants de type Robert) et d’aligner ces objectifs directement sur l’évaluation (toujours pour Robert). Mais vous ne connaissez peut-être pas Robert ? C’est par ici : Apprentissage : le point de vue de l’étudiant.

Cette idée d’alignement précis et rigoureux des objectifs et de l’évaluation me gène toujours un peu. Il me semble qu’elle nous prive d’une certaine liberté et qu’elle risque d’assécher nos échanges et de nous amener à n’enseigner précisément que ce qui est évalué. C’est alors peut-être la question de l’évaluation qu’il me faut encore creuser, je n’ai toujours pas trouver de position qui me convienne sur ce point là … je vais devoir attendre le module 6 !

Comment définir des objectifs d’apprentissage ?
Les objectifs répondent à la question : “Qu’est ce que l’apprenant devrait pouvoir faire à la fin du cours ?”.  Les objectifs décrivent donc les compétences que les étudiants ont à développer.

Définir un objectif pédagogique revient à décrire de la façon la plus précise possible les actions ou les performances que les étudiants doivent être capables de réaliser à l’issue du cours. L’objectif se centre ainsi sur l’étudiant : “à la fin du cours, je veux que les étudiants soient capables de faire ceci ou cela”. Des aides sont fournies par différents modèles,  parmi eux :

La taxonomie de Bloom révisée (la première date de 1956) définit 6 catégories d’objectifs cognitifs. Elle permet par exemple de déterminer des méthodes et des supports selon les catégories, ici dans le cadre de supports numériques. La dernière grille nous aide à formuler des objectifs selon le niveau souhaité grâce aux verbes d’action proposés.

bloom revisebloom web

bloom comportement

Le modèle de De Ketele (1986)  distingue quatre types de savoirs :
✦les savoir-reproduire (un message, un geste…)
✦les savoir-faire (analyser un texte, synthétiser une pensée, résoudre un problème, construire une maquette…)
✦les savoir-être (adopter des attitudes adaptées à un contexte, incarner des valeurs…)
✦les savoir-devenir, un quatrième type de savoir selon De Ketele à classer peut-être dans les savoir-être (se mettre en projet, l’élaborer, le planifier, le réaliser, l’évaluer…).


« Ce schéma montre que les savoir-être incluent les savoir-faire qui eux-mêmes comprennent les savoir-reproduire. Cela ne signifie pas pour autant que ces savoir-reproduire sont moins importants que les savoir-faire et les savoir-être. En effet, c’est sur eux que se fondent les autres types de savoirs. »
Savoir… oui mais encore ? François-Marie GERARD


La recette du guide pratique sur les objectifs pédagogiques !
1 – Demandez vous ce que vous voulez changer chez l’apprenant
2 – Utiliser un verbe dont l’apprenant est le sujet.
3 – Faire la chasse aux verbes dont on ne peut pas vérifier la réalité (les verbes « connaître, savoir, maîtriser, comprendre » fournissent souvent des objectifs invérifiables …)

Pourquoi s’attarder sur les objectifs ?
Les objectifs permettent de préciser et d’expliciter les apprentissages visés dans le cours. Ils permettent de fixer un horizon d’attente pour les apprenants qui peuvent alors plus facilement s’investir, ils leur permettent de comprendre ce qui est attendu d’eux, « Nous avons tout à gagner dans l’explicitation claire et détaillée de nos attentes et de nos exigences de qualité dans les apprentissages de nos étudiants.

Et les aligner … 
Formuler des objectifs précis et explicite permet la cohérence des trois principaux éléments d’un cours : les objectifs, les méthodes d’enseignement et les moyens d’évaluation. Annoncer clairement ce qui est attendu induit la conception des activités qui permettront aux apprenants de les atteindre et de l’évaluation finale.

Cet article est à mettre en rapport avec l’entrée de mon eGlossaire sur la Triple concordance et qualité, je vous encourage par ailleurs à visionner l’animation correspondante (6 minutes) de l’université de Liège.

Finalement, pour résumer et faire simple et efficace, faisons appel à Daniel P. Baril pour annoncer les objectifs du cours (extrait du cours de formation de formateurs) :

Quid des compétences ?
J. Tardif propose de définir la compétence comme une logique d’action qui ne peut pas être automatisée donc un savoir-agir complexe où il s’agit de mobiliser et reconfigurer ses ressources selon des familles de situations – D’où vient le concept de compétences  (vidéo)

Quelle différence entre objectif et compétence ?
Dans Eloge d’une notion floue, les Cahiers Pédagogiques citent :
– la compétence, c’est pour l’élève, l’objectif pour le maitre
– la compétence, c’est ce qu’on apprend, l’objectif c’est la réalisation prévue, le projet (par exemple « rédiger un conte »).

Le flou est encore présent dans la désignation même du le socle commun de connaissances et de compétences qui présente ce que tout élève doit savoir et maîtriser à la fin de la scolarité obligatoire. Ce socle est évalué par le Livret Personnel de Compétences de l’élève. Et voici comment l’Éducation Nationale dans sa Présentation du Livret Personnel de Compétences propose cette notion :

socle commun

mais les Cahiers Pédagogique de conclure : « Qu’importe ce flou, si l’important est de porter son attention sur l’élève et non uniquement sur le contenu d’enseignement. C’est la syntaxe qui manifeste cette attention par la formule où l’élève est sujet : l’élève est capable de.« . Je garde cette conclusion pour le moment qui doit permettre de se décentrer du savoir pour se centrer sur l’élève.

Je reviens donc vers mon projet de formation hybride sur la structure des séances de langue vivante à l’école primaire pour M@gistere (donc 3 ou 6 heures en distanciel)  pour définir des  objectifs de mon parcours en utilisant la taxonomie de Bloom :

A la fin du cours, les stagiaires seront capables de  :

  • préciser les attentes institutionnels pour les langues vivantes et d’en dégager les grandes lignes (→ Mémoriser Niveau 1)
  • résumer les idées fortes du CECR (→ Mémoriser Niveau 1)
  • décrire la structure type d’une séance de langue vivante à l’école primaire (→ Mémoriser Niveau 1)
  • expliquer les enjeux de chaque étape et les illustrer par des activités qu’ils auront expérimentées et/ou proposées (→ Comprendre, Niveau 2 et Appliquer, Niveau 3)
  • proposer des adaptations de cette structure en fonction du positionnement de la séance dans la séquence, du niveau des élèves ou du groupe classe (→ Analyser Niveau 4)
  • évaluer une séance (filmée ?) (→ Évaluer Niveau 5)
  • évaluer une méthode de langue en fonction de cette structure (→ Évaluer Niveau 5)
  • concevoir une séquence ou un séance sur la base de ce modèle (→ Créer Niveau 6)


Sources
Les objectifs de cours – Université catholoque de Louvain / IMP
Définir et rédiger ses objectifs pédagogiques –  Université de Lorraine / CIP
Un très bon guide pratique sur les objectifs pédagogiques – sur Formations actives

Publicités

2 réflexions au sujet de « Module 4 : Objectifs d’apprentissage »

  1. Bonjour,
    le site formations actives n’est plus en service ! pouvez-vous vérifier le lien ? ou encore mettre le guide pratique sur ce blog ou G+ ?
    merci d’avance, et bravo pour cet article ! je vais explorer le reste de votre blog !

    • Bonjour et merci pour ce retour, le lien sur le guide est bon mais c’est effectivement le serveur de formations-actives.com qui ne répond plus … momentanément je présume. Je n’ai malheureusement pas conservé ces pages.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s