Module 4 (suite) : Motiver ses élèves …

motivation nuageLa seconde partie du Module 4 d’eLearn2 traite de la motivation. Rien de neuf sous le soleil effectivement avec l’article Formavox Comment motiver vos apprenants en formation : une bonne et une mauvaise nouvelle : on ne motive pas quelqu’un à sa place mais on peut fournir un environnement favorisant sa motivation. Soit. On n’apprend pas non lui à la place de qui que ce soit mais on peut aussi proposer des contextes  favorisant l’apprentissage. Mais ceci ne nous permet pas non plus d’avancer …

En tant qu’enseignante, la question m’intéresse nécessairement depuis un moment et plus récemment dans le contexte des FOAD. J’y ai consacré une entrée dans mon eGlossaire, reprenant du Guide de la motivation de Louise CAREAU et Anne-Louise FOURNIER les trois perceptions qui influencent la motivation : la perception de la valeur, la perception de la compétence et la perception du contrôle.

Je retiens de l’article de Rolland VIAU, La motivation des élèves en difficulté d’apprentissage, le paramètre du contexte d’apprentissage lorsqu’il précise qu’apprendre à l’école n’est pas toujours intrinsèquement motivant (rappelons-nous de Robert). iI faut donc travailler sur les motivations externes sur lesquelles nous, enseignants, pouvons agir à travers les trois perceptions citées par L Carreau et A-L Fournier et pour lesquelles R. Viau propose un certain nombre de pistes.

Formavox propose 10 conditions essentielles pour réussir une activité d’apprentissage motivante. dans lesquelles on retrouve (et c’est heureux !) les propositions de Viau etC’est parti pour la recette et pourquoi pas !

  1. Définissez des buts et objectifs clairs → Savoir où l’on va pour avoir envie d’y aller ! Ce qui vaut aussi pour les plus jeunes. Ces objectifs ont fait l’objet de toute la première partie de ce quatrième module et du précédent article de cette catégorie.
  2. Faites en sorte de rendre l’activité d’apprentissage signifiante → Tisser des liens entre activité et apprenants, faire du sens.
  3. Favorisez la réalisation d’un produit final → Les pédagogies actives et le «Learning By Doing»
  4. Diversifiez les types d’activités et faites des liens entre elles. Point bien connu des enseignants du primaire où l’âge des apprenants nécessite de varier régulièrement de type d’activité. Voir à ce propos la présentation de Marianne Poumay sur « Les 8 évènements d’apprentissage« .
  5. Proposez des défis aux apprenants → Éviter l’ennui !
  6. Suscitez l’engagement cognitif de vos participants → Mindmapping et apprentissage en profondeur.
  7. Responsabilisez vos apprenants → Proposer des choix, offrir le plus de souplesse et de liberté → pour un sentiment de contrôle de son apprentissage plus important.
  8. Favorisez les interactions et la collaboration/coopération → En référence au socioconstructivisme. « On apprend toujours seul mais jamais sans les autres » – Carre (2005)
  9. Mettez l’accent sur le caractère interdisciplinaire de votre activité → Faire du lien,  cf. point 2.
  10. Prenez le temps nécessaire pour éviter l’effet « entonnoir » → « L’appropriation à long terme de compétences nouvelles a un prix : celui du temps ! » Tiens, ça me rappelle quelque chose !

Maintenant, comment vais-je aider mes apprenants à être convaincus ?

  • de la valeur des tâches en ligne qui seront proposées ?  → On peut compter sur la forme même de cette formation et sur le mode d’inscription à la demande des enseignants sur des thématiques sur lesquelles ils ont des besoins ou au moins de la curiosité. → Parce qu’il s’agit de concevoir in fine des séances et/ou séquences pédagogiques, répondant directement aux besoins et préoccupations des enseignants → En mettant les enseignants en situation d’apprentissage à la place de leurs élèves pour évaluer la pertinence de certaines étapes ou activités proposées.
  • de leur compétence à réaliser ces tâches ? → Par le partage de pratiques favorisant la confiance en soi et permettant la constitution de ressources d’activités adaptées.
  • du contrôle qu’ils auront sur l’atteinte des résultats ? → Accès à des QCM sur certains points (attentes institutionnelles ou sur le CECR) permettant à ceux qui le souhaitent d’évaluer directement leurs connaissances et selon leur besoin et les résultats d’accéder ou non aux ressources.

Des vidéos pour aller plus loin :
Conférence de Rolland Viau La motivation à apprendre des étudiants mieux comprendre pour mieux agir (1h20) – Décembre 2013
Conférence de Rolland Viau La motivation en classe de langue (1h50) – 2012
et un diaporama de Rolland Viau : La motivation à apprendre : mieux comprendre pour mieux agir

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s