ePortfolio (D9CG2)

Enseignant : Jean-François MAYNIER et Serge RAVET
Description :
Le Master Aigeme s’appuie sur un modèle d’apprentissage socioconstructiviste qui s’articule largement autour du ePortfolio.

Ma première rencontre avec un dispositif très similaire remonte à mon passage à l’IUFM en 2005. Il nous avait été demandé de tenir un journal de bord pour cette année de formation dans une démarche très réflexive qui devait nous permettre de prendre de la distance pour réfléchir et structurer nos apprentissages, de garder la trace de nos réflexions et questionnements. J’ai régulièrement écrit dans ce journal qui m’a servi de fil conducteur et m’a réellement aidé dans ma progression tout autant qu’il m’a aidé à dépasser certaines étapes. A l’époque peu d’apprenants avaient répondu à cette demande et la reconduction du dispositif pour l’année suivante était discutée…


De toute évidence, l’idée a fait son chemin et dans ce milieu comme dans bien d’autres, le portfolio est aujourd’hui largement utilisé. Numérique, il est devenu ePortfolio et prend souvent la forme d’un blog en ligne, ce qui permet une visibilité plus large, des interactions plus riches et des points d’accès multiples sur l’ensemble des documents.


Il peut servir différents objectifs dont les 4 formes habituellement distingués permettent de rendre compte :
Eportfolio d’apprentissage : démarche réfléxive qui permet de structurer ses apprentissages, il démontre la progression et le développement des compétences de l’apprenant sur une période de temps.
Eportfolio d’évaluation: il sert principalement à évaluer les compétences d’un apprenant dans un domaine bien défini en fonction des objectifs d’un programme.
Eportfolio de présentation: collection de travaux et documents, il permet de valoriser ses compétences et son expériences dans un but d’employabilité.
Eportfolio professionnel : il établit le profil d’une personne, d’un groupe ou d’une entité en présentant ses réalisations, intentions ou recherches.
Les frontières ne sont bien sûr pas étanches et la plupart des portfolios sont hybrides.


Comment se positionne ce ePortfolio ? Quels sont les objectifs que je poursuis ?

Je suis convaincue par la pratique réflexive du journal de bord puisque je l’ai déjà utilisé et que j’en connais les réels bénéfices. D’un point de vue chronologique, c’est naturellement l’usage premier que l’on peut viser pendant cette année d’apprentissage. Se posent pourtant deux difficultés : d’une part ce ePortfolio tient aussi lieu d’évaluation dans le contrat du Master, d’autre part sa forme est publique. Ces deux contraintes ne me permettent pas le même travail réflexif que j’ai mené lors de ma première expérience, encore moins si l’on tient compte du fait qu’il pourra me servir plus tard de ePortfolio de présentation.

Je tiens pourtant à conserver un travail de construction personnel sur le même support. Pour cela je vais utiliser la possibilité de publier de manière privé, vous ne verrez donc pas cette partie ! Pour concilier le versant évaluatif, je publierai en accès restreint. La partie publique me permettra un échange avec mes pairs au cours de l’année puis par la suite de support de présentation après quelques aménagements.

Compétences visées :
Se mettre en situation de travail réflexif et s’auto-évaluer
Mettre en valeur ses compétences professionnelles et les travaux réalisés